Crea sito

Le Diorama
Home Retour - Back - Ritorno Le Blanc-Argent - Page française The Blanc-Argent - English Home Page Il Blanc-Argent - Pagina italiana

 

Ecrivez-moi/Write to me/Scrivetemi :

Liens/Links


Le cahier des charges

L'idée était simple : disposer d'un diorama compact, léger et solide.

  • compact car il doit pouvoir être rangé sous un lit sans problème. Dans notre cas, la contrainte de hauteur est fixée à 20,5 cm. Les autres dimensions sont "standard", 120 x 60 cm. Pour pouvoir disposer de suffisamment de hauteur pour des éléments de décor, le plan de voie est situé à 9,5 cm de hauteur, en s'appuyant sur les dimensions des tasseaux de pin disponibles dans le commerce.

  • léger, pour pouvoir le transporter facilement (expositions) et en faciliter l'installation. Etant donné qu'il doit passer la majeure partie de son temps sous un lit, sa mise en oeuvre ainsi que son rangement doivent être aisés ; un poids excessif enlèverait beaucoup de plaisir au jeu. Pour alléger le plus possible la structure, le plateau de base sera réalisé en polystyrène de deux centimètres d'épaisseur, du type de celui utilisé pour l'isolation (en vente dans tous les magasins de bricolage).

  • solide, car un montage et un démontage fréquent ne doivent pas compromettre l'intégrité de la structure. Le cadre sera donc réalisé sur trois côtés en tasseaux de pins de 9,5 cm de hauteur sur 2 cm d'épaisseur. Le quatrième côté sera en contreplaqué de 14 mm d'épaisseur. Sa hauteur sera de 19,5 cm, de manière à servir de soubassement au fond de décor.

Il s'agit d'un diorama transportable, il se présentera donc sous forme d'une valise, dont le couvercle se dépliera et formera d'une part le fond de décor et d'autre part une sorte de plafond, qui servira aussi de support à un éclairage, fait de lampes halogènes. Une plaque de contreplaqué de 14 mm d'épaisseur, placée sur le devant du diorama, pivotera grâce à des charnières pour en permettre l'ouverture et libérer le diorama. Cette plaque supportera les poignées de transport.

Un petit dessin valant mieux qu'un long discours, voici donc le diorama en position ouverte. Il sera supporté par quatre pieds qui n'ont pas encore été représentés.

Voici maintenant le diorama en position fermée (manquent les poignées).

Les deux parties du couvercle ont été repliées, la plaque avant a pivoté pour fermer la boîte, et deux plaques de contreplaqués viennent fermer les côtés. Les trois plaques sont fixées grâce à des écrous à papillons.

Les coulisses

Le diorama a les dimensions suffisantes pour construire une gare du BA, évidemment avec une compression des longueurs, mais ne donne pas de grandes possibilités d'exploitation. Je prévois donc de lui adjoindre des coulisses, formées de deux caissons latéraux et un caisson arrière. Le caisson arrière supportera la gare cachée pour la composition des trains, tandis que les caissons latéraux fermeront la boucle. Vu en perspective, cela donnera quelque chose comme cela :

Avec cette structure, qui mesure au total 180 x 110 cm, il sera possible d'effectuer un nombre appréciable de manoeuvres, et de varier le spectacle en composant les trains sur la coulisse arrière, cachée par le fond de décor formé par le couvercle.

Le plan des voies
C'est le moment de présenter le plan des voies:

La gare dispose d’une voie de circulation (1), d’une voie d’évitement (2) et d’une voie pour les marchandises (3), ainsi que de deux voies de remise pour locomotives (4), desservies par trois plaques tournantes (5).

La gare cachée, elle, dispose de trois voies pour la formation des trains.

Les rayons de courbures des voies qui conduisent à la coulisse (6 et 7) sont assez serrés (330mm), surtout en rapport aux rayons réels. Ils sont hélas indispensables pour maintenir l’encombrement général à un niveau acceptable. Pour atténuer l’effet négatif de ces courbes, je compte cacher la voie grâce à des arbres ou des bâtiments.

Le rangement

J’ai dit plus haut que le réseau est destiné à être rangé sous un lit.

Cela se fait en séparant les modules comme ceci :

Puis il suffit de replier le fond de décor pour refermer la gare. Les deux plaques qui ferment les côtés de la gare n‘ont pas été représentés, mais elles y seront en réalité.

Les deux modules latéraux, mis côte-à-côte, sont refermés par un couvercle. Deux plaques ont une double fonction : maintenir les deux modules tout en fermant le volume.

Le module de la gare cachée, lui aussi, sera fermé d’une manière analogue avec un couvercle et des parois.